Il est grand temps de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles
Virginie Grimaldi - 2018


Hello hello !

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle chronique de mon dernier livre lu : il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi. Comment vous dire… Je crois que cet auteur obtient très largement la place numéro 1 dans mon cœur ! J'ai d'ailleurs fini l'intégralité de ses romans et je pense vous faire une chronique récapitulative dans très peu de temps. 

Je profite aussi de cet article pour vous présenter le lieu où j'ai lu une bonne moitié de ce livre, le café "Le temps d'une pause" à Mulhouse que j'adore !








Synopsis :

Anna est une maman de deux adolescentes, Chloé 17 ans et Lily 12 ans. Elle est salariée dans un restaurant, et cet emploi lui prend énormément de temps. Elle ne fait que croiser ses enfants et a le sentiment d'être spectatrice de sa vie qui lui échappe peu à peu.
Elle prend alors une décision folle : faire un roadtrip en Scandinavie, en camping-car, avec Chloé et Lily. 

Tout au long de ce voyage, nous découvrons avec plus de détails chacun des personnages.
Anna est divorcée, et appelle de temps à autre son ex-conjoint et père de ses deux filles. Des secrets de famille sont en filigrane tout au long du roman, que nous découvrons au fur et à mesure de notre lecture.

Anna porte beaucoup sur ses épaules et essaye de tenir bon face aux dettes, aux huissiers etc. Sous son armure se cache une fragilité et une sensibilité très forte, liées très certainement à des blessures vécues durant son enfance.

Nous retrouvons ensuite Chloé, jeune adolescente hypersensible et en quête perpétuelle d'affection et d'amour. A travers ce personnage, Virginie Grimaldi évoque très justement les questions que se pose une adolescente et les difficultés de communication entre adulte et ado. Entre sexto, relations amoureuses où les garçons profitent clairement de son corps, Chloé essaye de se connaître et apprivoiser cette hypersensibilité difficile à gérer. Elle trouve un échappatoire dans les chroniques de Chloé, son blog. Chacune de ses interventions dans ce livre correspond en fait à un post de blog.

Enfin il y a Lily, jeune adolescente de 12 ans. Rigolote, ses pensées sont aussi embrouillées que ses expressions. Elle semble s'être créé un monde rien qu'à elle, observe son quotidien en questionnant les évènements auxquels elle assiste. Son seul ami? Mathias, son rat qu'elle a nommé comme son père car "il n'y a que les rats qui quittent le navire".


Anna espère que ce voyage sera l'occasion de resouder les liens de sa famille. Entre crise d'ado, secrets de famille, ce trajet s'annonce bien plus compliqué que prévu. 



Mon avis 

On retrouve encore une fois tout le talent de Virginie Grimaldi dans ce dernier roman. Sa force ? Des personnages touchant auxquels on peut très facilement s'identifier.
L'auteur décrit des passages de vie et des questions très importantes notamment à travers le personnage de Chloé : le rapport au corps des jeunes, le respect de soi, l'amour, les relations difficiles entre parents séparés etc. Elle évoque aussi un trait de caractère qui me parle tout particulièrement : l'hypersensibilité.

Lily apporte un vrai vent de fraîcheur dans cet ouvrage. Qu'est-ce que j'aimerai la rencontrer cette petite ! Sa façon de parler m'a à plusieurs reprises bien fait rire ("Il faut pas mettre la charrue avant de l'avoir tué ; On va pas couper les cheveux en quatre chemins"). Elle évoque avec beaucoup de légèreté d'autres sujets si importants comme le harcèlement scolaire.

J'ai beaucoup aimé retrouver un peu de Stockholm dans ce livre. J'ai l'impression d'avoir croisé Chloé et Lily au coin d'une ruelle suédoise…

Le livre est bien rythmé et très rapide à lire. Les chapitres, très courts, y sont pour beaucoup. Chaque chapitre est dédié au point de vue de l'un des protagonistes, ce qui rend la lecture beaucoup plus dynamique.

Ce livre nous rappelle qu'il n'y a rien de plus précieux que les liens d'une famille mais également qu'une famille parfaite n'existe pas. La clé ? La communication et l'écoute… Mais aussi accepter les choix de l'autre bien que différents des nôtres.

Encore une fois, c'est un énorme coup de cœur pour ma part pour ce dernier livre de Virginie Grimaldi. J'avoue être un peu nostalgique de me dire que c'est le dernier qu'il me restait à dévorer… Mais mon petit doigt instagram me dit qu'elle est déjà en train d'en écrire un nouveau (YES !).





Extraits

"C'était bizarre, on était comme en état de choc. Maman n'a pas démarré tout de suite. Même Lily se taisait. Mais ce silence-là, il était différent. Il nous réunissait. On venait de se faire mettre KO par la beauté du monde."

"J'ai l'impression que nous sommes tous à bord d'un bus qui avance inexorablement vers une direction commune. On s'y croise, on s'y perd, on s'y accompagne parfois. Certains en descendent avant le terminus. On ne peut pas le freiner, on ne peut pas l'arrêter quelques instants, on peut juste faire en sorte de s'y sentir le mieux possible."

"Prendre la pose me met mal à l'aise, surtout quand la personne qui photographie met un quart d'heure à cadrer, tout ça pour un résultat flou. Ca m'arrange, je n'aime pas mon image. on a beau me répéter depuis petite que je suis jolie, que je suis photogénique, que j'ai un beau visage, des yeux magnifiques, une bouche pulpeuse, un profil parfait, quand je me vois sur un écran ou dans un miroir, mes défauts m'agressent. Alors, chaque matin dans la salle de bains, je m'adonne à un ballet parfaitement maîtrisé. Une noisette de fond de teint pour lisser ma peau, de la poudre brune pour creuser mes joues, un trait d'eye-liner, trois couches de mascara pour intensifier mon regard, du rouge pour colorer mes lèvres, une brumisation de parfum, quelques mèches enroulées autour du fer brûlant, j'enfile mon masque d'invulnérabilité."

"Tu as remarqué qu'à une lettre près, autiste ça fait artiste?"

Je vous encourage vivement à découvrir ce livre, n'hésitez pas à me donner votre avis si vous l'avez déjà lu.



Bonne lecture à vous et à tout bientôt 

Debora






Commentaires

Articles les plus consultés