Le chant de nos filles - Deb SPERA

Le chant de nos filles - Deb SPERA
Editions Charleston - 2020





Ce roman nous plonge dans une toute autre époque et une culture éloignée, celle de la Caroline du Sud en 1924. Trois femmes avec leurs blessures, leur vécu mais aussi leur capacité incroyable de résilience se livrent peu à peu au fil des pages. Trois femmes qui semblent n’avoir rien en commun mais qui pourtant se retrouvent un moment lié par leur histoire. Gertrude a 4 enfants et navigue dans un quotidien rempli de violence. Retta, femme noire, sert une famille de riche bourgeois, tout en prenant soin de son mari qui représente tout pour elle. Et enfin il y a Annie qui rumine des choix de vie qu’elle regrette encore aujourd’hui. 

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est le portrait psychologique détaillé de chaque femme. On ne comprend pas forcément toujours leurs choix qui peuvent paraître aberrant mais qui s’éclairent peu à peu au fil des pages, à la lumière de leurs vécus et de leurs expériences. J’ai eu un coup de cœur pour Retta, certainement le personnage qui m’a le plus touché par sa sincérité et son empathie à toute épreuve. J’ai peut-être eu un peu plus de mal à m’attacher à Geraldine car ses choix me désarçonnaient un peu... 
J’ai adoré pouvoir me plonger dans l’ambiance des années 1920 grâce à des descriptions qui nous font remonter dans le temps mais aussi un style d’écriture bien particulier qui peut, dans un premier temps dérouter mais qui ne m’a pas du tout gêné dans ma lecture. Le rythme s’accélère au fur et à mesure du roman et gagne très clairement en intensité ce qui rend difficile le fait de devoir abandonner sa lecture ... 

J’ai découvert le quotidien des femmes, issues de différents milieux sociaux dans les années 1920. Leurs luttes diverses que ce soit par rapport à leurs différences ethniques ou leur choix de vie, m’ont beaucoup touché. 

C’est un très joli roman que j’ai apprécié découvrir, lecture vers laquelle je ne me serais peut-être pas tourné naturellement mais qu’au final je ne regrette absolument pas d’avoir pu découvrir. 

Commentaires

Articles les plus consultés