La femme au manteau violet - Clarisse Sabard

La femme au manteau violet - Clarisse SABARD
Editions Charleston - Mars 2020



Hello tout le monde, j'espère que vous allez bien en ce temps compliqué de confinement. Quelle meilleure occupation que la lecture pour tenter de se changer les idées ?

Je reviens aujourd'hui avec une lecture que vous attendiez tous avec beaucoup d'impatience puisqu'il s'agit du nouveau roman de Clarisse Sabard que j'ai eu la chance de lire en avant-première en tant que lectrice Charleston !

S'il vous tente, je vous invite grandement à le commander plutôt auprès d'un libraire qu'Amazon ou la Fnac pour les soutenir dans ces moments compliqués. Pour information, la librairie Bisey continue les livraisons et ils l'ont en stock alors n'hésitez pas !

Je vous laisse avec la découverte du résumé. Bonne lecture :) 


Résumé

Comment réagiriez-vous si un médecin vous apprenait, au cours d’un examen médical, que vous risquez à tout moment de mourir si vous ne subissez pas une opération très risquée ? Jo se retrouve confrontée à ce choix terrible suite à un accident qui semblait pourtant sans gravité. A tout moment, elle risque la rupture d’anévrisme. 
Pour encaisser le coup, elle se réfugie chez celui qui a toujours su lui apporter du réconfort et beaucoup d’amour : son pépé, dans sa maison de famille. 
Victor son grand-père lui fait alors découvrir un pendentif sur lequel est inscrit le nom de “Gabriel”. Jo va partir à la découverte de ce pan de l’histoire de sa famille qu’elle ne connaît pas ; elle découvrira l’histoire de Charlotte qui s’est rendue en 1929 à New-York pour accompagner son mari y faire des affaires. Rien ne se passera comme prévu, puisque son mari la laissera là-bas, sans papiers ni moyen de revenir voir son fils Gabriel en France.



Mon avis :

Comme à son habitude, Clarisse SABARD nous entraîne dans des romans où les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres et où les descriptions de lieux et d’époque nous permettent de nous projeter dans le récit. Personnellement, j’étais totalement prise dans la quête de Jo mais aussi dans le combat de Charlotte pour retrouver son fils. Je me voyais à New-York dans ce fameux magasin de maquillage, ou à accompagner Charlotte dans les bars pour danser le charleston avec une robe à franges.

L’intrigue est extrêmement bien ficelée, et Clarisse ne laisse pas ses lecteurs respirer ! De rebondissements en révélations, elle a su nous entraîner dans un récit de vie terriblement réaliste. J’ai découvert la période de la Prohibition aux Etats-Unis, les enjeux et les drames qui ont pu en découler. 
Le roman est découpé en deux parties avec d’une part la quête de Jo sur l’histoire de sa famille et de l’autre le combat de Charlotte pour retrouver son fils. Clarisse Sabard a réussi à rendre les deux intrigues tout autant intéressantes l’une que l’autre, sans qu’à aucun moment je n’ai ressenti la frustration de devoir quitter un personnage.

“La femme au manteau violet” représente pour moi l’un des romans les plus aboutis de Clarisse ; j’admire ce travail de recherche conséquent qui a permis de nous livrer un récit authentique et émouvant, et j’ai le sentiment que c’est le livre où Clarisse nous a livré le plus d’elle-même ce qui rend l’histoire d’autant plus captivante et réaliste.

J’ai tourné la dernière page de ce roman avec le coeur un peu gros. Je me suis beaucoup attachée à Pépé, Jo, Charlotte et Curtis, et j’ai un peu de mal à les laisser continuer de vivre leur vie !

Commentaires

Articles les plus consultés